Ecoliers.jpg

La scolarité des enfants est une des trois préoccupations majeures des expatriés. Vous arrivez à Shanghai, ou vous souhaitez changer vos enfants de cursus, voici les informations clés sur les écoles homologuées AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’étranger) de Shanghai.

Les écoliers de la rue Damesme, Paris 1956 (Photo Robert Doisneau, crédit Photo Wordpress.com)

Avant de choisir un établissement scolaire pour ses enfants, les questions à soulever et/ou les réponses à obtenir sont les suivantes :

Choix d’une école affiliée AEFE*, c'est-à-dire qui suit les programmes éducatifs et les méthodes d’enseignement, les horaires et le calendrier du ministère de l’éducation nationale en France. Ceci permet une réintégration au système scolaire en France plus aisée, garantit d’une pédagogie avec laquelle nous sommes plus familiers et d’une préparation au DNB (Diplôme National du Brevet) et au Baccalauréat. La seconde option est de faire profiter vos enfants d’une école internationale avec un enseignement en anglais, l’aboutissement étant l’IB (International Baccalaureate) ou autre diplôme, qui ne sont malheureusement pas encore reconnus par toutes nos universités et écoles en France.

Cursus de langues : les écoles et lycées français de l’étranger proposent souvent des cursus de langues très variés, autant bénéficier de celui qui sera le plus adapté à votre enfant, à vos anciennes et futures destinations d’expatriés. A Shanghai, les écoles et le LFS proposent des cursus bilingues chinois ou anglais, avec différentes variantes selon les niveaux des classes et des élèves.

Lieu du campus de l’école, lieu d’habitation :Shanghai étant une grande ville encombrée, il va de soi que le temps de trajet scolaire doit être largement pris en compte dans votre choix. Les 3 grands quartiers d'habitation des familles francophones sont: Qingpu et Hongqiao (si le choix est le LFS de Qingpu ou les Ecoles Internationales de Hongqiao), le Centre ville de Shanghai et plus précisément l'ancienne concession Française si votre choix se porte sur les structures AEFE ou les écoles bilingues locales, et Pudong (Lujiazhui près du fleuve ou Jinqiao près du LFS de Pudong).

Possibilité de transport scolaire : la possibilité d’emmener ses enfants à l’école étant très réduite, les emplois du temps pouvant varier d’un enfant à l’autre, ou même les lieux des campus, il est fortement recommandé de choisir un établissement qui propose un service de transport scolaire par bus, même si celui-ci est souvent cher

Budget : Les établissements de Shanghai étant tous privés, les frais de scolarité ainsi que les coûts annexes (restauration scolaire, voyages de classe, bus, activités périscolaires, …) représentent un budget très significatif. Les écoles internationales sont de 20 à 50% plus chères que les françaises. Ceci est à considérer dans le package à négocier avec la société si celle-ci propose de payer la scolarité des enfants. Si ce n’est pas le cas, la famille doit être encore plus vigilante. Des bourses scolaires peuvent être obtenues, le Consulat général de France est chargé avec d’autres instances de consulter les dossiers et d’attribuer les bourses au cours de deux commissions par an. Une quarantaine de dossiers seulement sont acceptés, le nombre d’attributions étant fixé par l’AEFE.

Activités périscolaires : Elles sont également importantes à évaluer, l’offre étant très inégale parmi les établissements, rapport à leurs infrastructures et la disponibilité du personnel. Au LFS, elles sont gérées par un organisme semi-indépendant les ASC (Activités Sportives et Culturelles) qui proposent un large choix de la grande section à la terminale. Si les deux parents travaillent, elles permettent aux enfants, surtout aux petits, d’être bien occupés les après-midi quand la classe finit à midi. (source: www.lepetitjournal.com)

Lire la suite =>